Marie-Antoinette Alamenciak (2009 à 2012) - Lettres Modernes: agrégation et recherche

02/02/2016 21:29

Après un baccalauréat littéraire, j’ai choisi de m’orienter vers une classe préparatoire. Balzac était un excellent choix, car j’y ai acquis une culture et une méthode de travail incomparables. J’ai ainsi été deux fois admissible à l’ENS de Lyon en lettres modernes, pour être ensuite admise sur dossier à l’ENS Ulm. En parallèle de mon cursus à l’ENS, j’ai effectué un master spécialisé en littérature médiévale, puis j’ai obtenu l’agrégation de lettres modernes en 2015. Je suis actuellement lectrice de français à Cambridge, mais je compte retourner en France l’année prochaine pour poursuivre mes recherches et entreprendre une thèse (toujours en littérature médiévale).

Nos témoignages illustrent bien que Balzac est une classe préparatoire synonyme d’épanouissement, tant personnel qu’intellectuel : il n’y a qu’à observer les diverses voies que nous avons choisies.

Comme dans toutes les CPGE, il faut travailler, mais les professeurs nous y motivent : les débouchés étant très nombreux, aucune année de prépa n’est perdue si on l’a faite sérieusement. L’exigence y est donc de mise, mais dans une atmosphère conviviale et sereine.

Si vous recherchez un cadre propice au travail, où les professeurs soutiennent leurs élèves, les poussent vers le haut, et les accompagnent pendant (et après) leurs études, n’hésitez pas !

 

Marie-Antoinette Alamenciak, élève de 2009 à 2012

Précédent

Contact

prepalitterairebalzac.com

01 53 11 12 13 poste 208

Photo utilisé dʼaprès Creative Commons Rookuzz  © 2015 Tous droits réservés.

Créer un site internet gratuitWebnode