Alice Ménager 2015 - 2016

14/09/2018 00:00

C’est après l’obtention de mon baccalauréat série ES que je me suis dirigée vers la classe préparatoire : premièrement parce que je ne savais pas dans quoi je voulais me spécialiser, deuxièmement car je souhaitais avant tout me dépasser et acquérir une grande capacité de travail. 

 

Je suis arrivée en septembre 2014 à Paris où j’ai fait mon hypokhâgne au lycée Molière. Si les premières semaines se sont avérées difficiles face à ce qui me semblait être une montagne de travail à surmonter, elles ont été en réalité d’une grande utilité. J’y ai appris à ne jamais rester sur mes acquis et surtout à visiter Paris par le biais de ses bibliothèques. 

 

C’est en septembre 2015 que j’ai fait ma rentrée au lycée Balzac pour mon année de khâgne, principalement pour suivre les cours de M. René-Éric Dagorn en géographie et géopolitique et ainsi préparer le concours de l’ENS de Lyon. Ma spécialisation en Histoire-Géographie m’a confirmé mon envie de poursuivre mes études dans la recherche historique, notamment grâce aux cours de Mme Anne-Laure Anizan. C’est donc tout naturellement qu’après ma sous-admissibilité au concours j’ai choisi de rejoindre les bancs de la faculté. Je suis tout d’abord entrée en L3 d’histoire à l’université Paris 1 Panthéon-Sorbonne avant de valider mon Master 1 de recherche en histoire contemporaine. 

 

Aujourd’hui, je suis en deuxième année de Master de recherche en Histoire des sociétés occidentales contemporaines à Paris 1. En commençant mon hypokhâgne, j’étais loin de m’imaginer que je me lancerai dans la recherche et c’est d’ailleurs l’avantage de la classe préparatoire : il y a énormément de possibilités de carrière. Je garde un excellent souvenir de ces deux années et j’encourage quiconque à se lancer dans cette aventure, cela en vaut la peine!

 

Précédent

Contact

prepalitterairebalzac.com

01 53 11 12 13 poste 208

Photo utilisé dʼaprès Creative Commons Rookuzz  © 2015 Tous droits réservés.

Créer un site internet gratuitWebnode